Tourisme & Loisirs/Les cigognes à Munster

Les cigognes à Munster

La cigogne blanche est un oiseau sacré, porte bonheur et symbole de l’Alsace. C’est un grand échassier à la démarche calme, au vol lent et souvent planant. Sa longueur est d’un mètre pour une envergure de deux mètres et un poids de trois kilos.

Musée Hansi de Riquewihr.Hansi, Cigogne dans son nid (avant 1914).

Pourquoi y-a-t-il des cigognes à Munster ?

Entre 1960 et 1974, la population alsacienne de cigognes est passée de 148 à 9 couples. De nombreuses cigognes ne revenaient plus de leur quartier d’hiver : victimes de la sécheresse et de la disparition des prairies, du drainage des zones humides dans notre région et surtout à cause de l’électrocution sur les lignes électriques.
Pour pallier cette baisse d’effectifs, des expériences de sédentarisations ont été tentées avec succès. Après trois ans de captivité, les cigognes ne migrent plus à la condition de trouver une nourriture suffisante sur place.
En 1984, la Ville de Munster, Grego (association des artisans et commerçants de la vallée de Munster) et l’Aprécial (Association pour la Protection et la Réintroduction des Cigognes en Alsace Lorraine) avaient installé un centre de réintroduction des cigognes, chemin du Dubach à Munster.

Migration et sédentarisation

Dès le mois d’août, 20 % d’entre elles s’envolent vers l’Afrique de l’Ouest pour y passer l’hiver. Elles reviennent en Alsace dans la 2 quinzaine de février. Celles-ci ne parcourent pas moins de 12 000 km aller-retour !
Si les jeunes cigogneaux issus des couples sédentarisés migrant normalement pour la plupart, le comportement migratoire des cigognes évolue. Les changements climatiques, probablement, invitent les cigognes à migrer moins loin, en Espagne par exemple, ou même à rester toute l’année sur leur site de nidification, sans avoir été sédentarisée par l’homme.

(Ph. : S. W.)

Que mangent-elles ?

Au menu, nous trouvons petits rongeurs, taupes, lézards, orvets, vers et nombre d’insectes. On peut facilement observer cette quête de nourriture sur les prés situés à l’entrée de la vallée et sur ceux situés entre Munster et Stosswihr.

(Ph. : S. W.)

Quand naissent-elles ?

Les œufs pondus au rythme d’un tous les deux jours environ sont en général au nombre de quatre. Ils sont couvés alternativement par les deux parents et les poussins écloront après 33 à 34 jours.
Les jeunes cigogneaux s’envolent après soixante jours de présence au nid. Ils sont matures à l’âge de trois ou quatre ans.
A la naissance, les cigogneaux ont le bec noir, jusqu’à un an environ. C’est ainsi que vous pouvez différencier les jeunes des adultes.

Sur les toits de Munster... (ph. : S. Wernain)Zoom

La construction du nid

A l’origine, la cigogne construisait son nid en haut de très grands arbres. Peu farouche, elles n’hésitent pas à l’édifier sur les habitations ou les poteaux, pour peu qu’elle trouve dans les environs des milieux propices à la recherche de la nourriture. Aujourd’hui la plupart d’entre elles s’installent dès février ou mars, sur des supports aménagés qui offrent plus de sécurité. Chaque année, elles ajoutent des branches, brindilles, mottes de terre sur leur nid, qui peut atteindre ainsi 500 kg voire plus, pour un mètre de diamètre et jusqu’à deux mètre de haut.

Village Cigone d'Alsace

CICONIA ….CICONIA...

« Cigogne, cigogne t'as d'la chance
Chaque année tu passes en France »
Fredonnait Seppi quand il était petit
Avant d'emmener les filles valser
Sur « les cigognes sont de retour
Avec le soleil des beaux jours »
 
Alors qu'on les croyait perdues
Quand elles sont revenues
Nous les avons un temps retenues
Leur procurant une nourriture suffisante
Afin qu'elles ne migrent plus
Elles nous sont à nouveau familières
 
Elles tournoient d'un vol lent dans nos cieux
Et doivent trouver la vie belle
Installant leurs nids sur les toits alentour
Elles ne nous quittent plus
Et restent désormais avec nous
 
Aussi le Printemps paraît permanent
Même quand nos villages fleuris
Rentrent leurs jardinières l'hiver arrivant
Il nous reste les cigognes qui planent
Battant lentement des ailes et
Avec leur bec affuté en poignard
Elles émettent des claquements bien rythmés
 
Pour nous rappeler qu'elles sont
En Alsace, le symbole de la Liberté !
Représentées sous toutes les formes
Surtout célébrées et illustrées par Hansi
Qui en a même fait son porte-parole !
 
Anny WEINRYB
Août 2014