Tourisme & Loisirs/A voir - A faire/Sur les hauteurs de Munster

Sur les hauteurs de Munster

(Ph. : S. W.)

La route du fromage

La route du fromage dessert toutes les fermes-auberges de la vallée de Munster. Elle vous fera passer près des plus beaux sites et vous conduira vers les chaumes où paissent les troupeaux des marcaires.

Téléchargez la brochure

3189 ko - Dernières modifications : 02/05/2012

Téléchargez le plan

6741 ko - Dernières modifications : 04/08/2011


La route des crêtes : itinéraire panoramique reliant les fermes-auberges

La Route des Crêtes, ancienne route stratégique, a été construite en 1915 par les troupes françaises. Cette route qui suit la ligne de crête offre une vue spectaculaire sur les sommets vosgiens et sur les principaux lacs.
Maints sentiers de randonnée partent de la route des Crêtes.
Sur les massifs du Hohneck, du Markstein et du Grand Ballon il est possible d’apercevoir les chamois réintroduits dans les années 1950.

Col de la Schlucht

La Schlucht est le plus haut col des Vosges (1139m). Les paysages environnants sont d’une très grande beauté.
Le col  n’est fréquenté que depuis 1857, par suite de la construction d’une route reliant Soultzeren au Collet, puis sa prolongation en direction de Gérardmer. Deux tramways desservaient le col, le premier inauguré en 1903 reliait jusqu’en 1939 Gérardmer au Hohneck en passant par la Schlucht. Le second a fonctionné de 1907 à 1914 et reliait Munster au Col.
Le col reçut la visite des empereurs Napoléon III et Guillaume II. A 2 km du col, en direction de Munster, le centre Médico-Diététique de l’Altenberg, ancien hôtel créé en 1896 par Alfred Hartmann (1826-1898) accueillit Guillaume II, la reine Wilhelmine des Pays-Bas, le premier ministre anglais, le marquis de Salisbury et Poincaré, le président du conseil.

Le Hohneck

A environ 4 km de la Schlucht, une route permet d’accéder au Hohneck, un des plus hauts sommets des Vosges (1366m). Son massif est digne des plus beaux sites alpins. Il est célèbre pour son point de vue saisissant. Sa table d’orientation permet de repérer les sommets de la chaîne vosgienne, la plaine d’Alsace et, par temps clair, le Jura, la Forêt-Noire et les Alpes.

(Ph. : S. W.)


Le Frankenthal

La réserve naturelle de Frankenthal-Missheimle est une des huit Réserves nationales d’Alsace.
Créée en 1989, dans le Parc naturel régional des ballons des Vosges, sur une superficie de 746,36 hectares, le site et la région ont connu une occupation par les Mérovingiens et Carolingiens comme le rappellent quelques toponymes (grotte Dagobert, vallée des Francs (Frankenthal).
Le paysage est marqué par un fort relief qui confère au site des caractéristiques « alpines ».

(Ph. : Benoît Facchi, Communauté de Communes de la Vallée de Munster)

Randonnée sur le sentier des Roches (GR 531)

De Munster, aller à Ampfersbach. Garer la voiture à l’Auberge des Cascades et suivre le sentier des Roches. Au cours de cette randonnée, vous surplomberez les cascades du Stoltzabloss et traverserez le cirque glaciaire du Frankenthal. Le sentier, taillé dans la paroi jusqu’au col de la Schlucht, est difficile mais le parcours offre de splendides points de vue.


Le Hohrodberg

Cette station d’altitude (850 m) est surnommée, à juste titre,  le « Balcon de la vallée ». Celle-ci offre en effet des vues vertigineuses sur la vallée de Munster et la chaîne des Vosges. De là partent trois sentiers thématiques dont celui du Baerrenkopf, qui mène droit au musée-mémorial du Linge.


Mémorial du Linge (Première Guerre mondiale)

Sur les hauteurs de Hohrodberg, en direction d’Orbey, un mémorial rappelle les durs combats qui s’y déroulèrent en 1915. Aussi, n’est-ce pas un hasard si ce champ de bataille porte le nom de « Tombeau des chasseurs ».
Le Musée mémorial du Linge avec son champ de bataille de la 1 Guerre mondiale est ouvert d’avril à novembre de 9h à 12h30 et de 14h à 18h.
 
Site Internet : www.linge1915.com 

Le Petit Ballon

Cette montagne qui culmine à 1272 m est le royaume des marcaires. Ils y ont établi leurs fermes-auberges et leurs marcairies. Les pâturages du Ried et du Kahlenwasen sont remarquables et la vue magnifique. Le sommet du Kahlenwasen ressemble à s’y méprendre aux paysages alpins.


La Vallée de la Wormsa et le lac du Fischboedle

La vallée de la Wormsa est accessible à partir du lieu dit Steinabruck, à la sortie de Metzeral, en direction de Mittlach.
Située au fond de la Grande Vallée (à la sortie de Metzeral, vers Mittlach) au pied du massif du Hohneck et du Kastelberg, la magnifique vallée de la Wormsa (site classé) illustre à merveille le travail d’un glacier vosgien à l’ère quaternaire. Crêtes en forme de cirque, versants abrupts et rocailleux, moraines, granite abrasé et lacs profonds sont autant de vestiges témoignant de la présence de ce puissant glacier.

La vallée de la Wormsa, qui mène au lac du Fischboedle (794 m), véritable petit joyau au cœur des Vosges, constitue par ailleurs un des plus beaux lieux de randonnées pour tout amateur de paysages enchanteurs.

Vallée de la Wormsa (ph. : S. W.)


Les lacs

Lac du Fischboedle

Voir sous "Vallée de la Wormsa".

Lac du Schiessrothried

Le lac du Schiessrothried, d’origine glaciaire, est situé au pied du Hohneck. Jadis tourbière surcreusée, il devint réellement un lac par l'édification d'un petit barrage, faisant croire à beaucoup qu'il est d'origine naturelle. Le lac est bordé de nombreux sentiers de randonnée jalonnés par le Club Vosgien.

Lac des truites (ou du Forlet)

Un des plus beaux sites de la vallée de Munster. A partir de Soultzeren. Un chemin balisé y mène à partir du Lac Vert ou du parking du Hirchteren venant de la route du Wettstein, en direction du lac.

(Ph. : B. Facchi, Communauté de Communes de la Vallée de Munster)

Lac vert (ou de Soultzeren)

Le lac Vert est accessible de préférence en voiture depuis la route du col de la Schlucht. Sous l’effet des plantes aquatiques, les eaux du lac se troublent et prennent une couleur verdâtre, en général au cours du mois de juillet.

Lac de l’Altenweiher

L’Altenweiher (« vieil étang »), situé au pied du Rainkopf et du Kastelberg est un exemple caractéristique des lacs vosgiens d'origine glaciaire nichés dans ces cirques fortement érodés et poncés par les glaciers quaternaires.
Le lac est bordé de nombreux sentiers de randonnée jalonnés par le Club Vosgien.
La légende dit que le randonneur silencieux peut observer, par une nuit de pleine lune, vers minuit, le chariot d'or surgissant du fond des ondes sombres et bouillonnantes de l'Altenweiher.

(Ph. : B. Facchi, Communauté de Communes de la Vallée de Munster)