Histoire & Patrimoine/Patrimoine/Fontaine au Lion

Fontaine au Lion

(ph. : S. W.)La fontaine au Lion, place du Marché

(Ph. : S. W.)La fontaine au Lion fut érigée en 1576 à la suite du traité de Kientzheim, signé en 1575, sous l’arbitrage de Lazare de Schwendi, entre le représentant de l’abbaye Saint-Grégoire et ceux de la communauté d'habitants de la vallée et de la ville de Munster.
Ce traité constitue une étape importante pour ses habitants. Il leur reconnaît, entre autres droits, le libre exercice du culte luthérien. Par ce traité, Munster devenait désormais une vraie ville impériale bénéficiant d’une large autonomie à l’égard de l’Empire.

La tradition orale raconte que, chaque fois que la ville était en conflit avec l’abbé, elle tournait le lion de telle manière qu’il montrait son postérieur à l’abbaye, ce qui mettait l’abbé dans une colère noire…

À l’origine, la fontaine au Lion se trouvait au carrefour des rues, devant l’Hôtel de Ville. Mutilé au cours de la Révolution française il fut relégué dans un obscur hangar de l’ancienne abbaye où la Société d’Embellissement, fondée en 1883 par Jean-Michel Heid (1832-1904), le redécouvrit, le restaura et l’installa dans le parc André Hartmann.
En 1934, il est installé à son emplacement actuel, place du Marché.
(I. M. H. 1985).