Histoire & Patrimoine/Patrimoine/Inscription insolite

Inscription insolite

Zoom(Ph. : S. W.)Dans la rue des Tanneurs, une habitation présente la particularité de comporter des inscriptions en remploi sur une de ses façades. Reprenant l’emplacement d’un édifice plus ancien disparu lors de la destruction de Munster au cours de la Première Guerre mondiale, elle a été élevée après 1918 en réutilisant, par manque de moyen, les gravats laissés sur place ou à proximité. A noter la disposition tête vers le bas des lignes, donc inversée.

Les inscriptions font référence à trois personnages :

Jean-Jacques BAUDINOT, né le 3 mars 1671, à Brisach, fut bourgmestre catholique de Munster entre 1703 et 1736. Il est le fils de Jean-Baptiste BAUDINOT (né vers 1644), bourgmestre de Brisach, puis premier bourgmestre catholique de Munster de 1684 à 1703.

A. BRASSIGNY, entrepreneur (« Baumeister »), fut sans doute membre du Magistrat. L’année « 1720 » renvoie probablement à la date de construction du bâtiment d’origine.

André SCHWARS ou SCHWARZ fut bourgmestre luthérien de 1700 à 1725 (il décède le 24 décembre 1725).
Tous les trois auraient donc participé aux travaux du Magistrat et dirigés les affaires de la Ville et de la Communauté d’habitants du Val Saint Grégoire au début du XVIII siècle.
 
L’inscription est selon toute vraisemblance à mettre en relation avec l’école catholique, fondée par Jean-Baptiste Baudinot, père de Jean-Jacques Baudinot, qui se trouvait à cet emplacement.